Oscar A

Je vis entre Saint-Étienne et Annecy et réalise des installations, des œuvres vidéos et sonores avec une pratique allant des nouvelles technologies au dessin.

Dans mon œuvre, j'invite le public à partager une expérience sensible lors de nouveaux rites collectifs.

Cette expérience est composée et évolutive : le visiteur traverse différents états au cours de son cheminement dans les installations et expositions (Musée de la Mine de Saint-Étienne, Palais du parlement de Grenoble, château de la baleinière — Rezé, nouvelle médiathèque de Sallanches).

Pour cela, je m’intéresse aux sciences cognitives et comportementales. 

Les clés nécessaires pour défaire nos conditionnements quotidiens sont laissées aux visiteurs qui détiennent une grande part de responsabilité dans le devenir de l’œuvre.

Ces approches expérimentales et réflexives partagées me sont essentielles. 

Elles m’invitent à inventer de nouveaux langages dans l’utopie d’une syntaxe universelle et transdisciplinaire.

J'ai un parcours d'interprète, pédagogue et compositeur diplômé de plusieurs masters au Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Lyon et de la faculté d’art de Saint-Étienne. Mon expérience des arts numériques et des sciences de l’éducation explique en partie ma pratique qui s’exprime dernièrement par des dispositifs où le public marque l’achèvement partiel de l’œuvre (Bruissements, Nénuphars). Quant à mon travail vidéo, sonore et graphique il est réalisé au laboratoire-atelier où me rejoignent régulièrement des collaborateurs et stagiaires précieux. J'y explore les lois physiques qui régissent nos stratégies relationnelles (rencontre, évitement, choc, fusions, etc.). 

Finalement, ce qui m'anime consiste à relier et tisser des liens pour mieux les dénouer et les réinventer à travers de nouveaux rites de sublimation du réel et de l’intime.

Oscar A